Les infos du moment à l'HFR ? C'est ici

Importante depuis l'aube de l'humanité, la santé est devenue un élément essentiel de nos préoccupations quotidiennes. Conséquence : l'hôpital fribourgeois (HFR) se retrouve fréquemment au cœur de l'actualité médiatique, politique ou économique cantonale, voire nationale.

Ici, vous trouverez diverses informations destinées aux médias, l'ensemble des news, annonces de manifestations, communiqués de presse et autres infos qui témoignent de l'activité et de l'évolution de l'hôpital fribourgeois.

Actualités

L'HFR Meyriez-Murten disposera d'une permanence

L'hôpital fribourgeois ouvrira une permanence à l'HFR Meyriez-Murten dès le 1er janvier 2009. Avec ce service médical pour les prises en charge urgentes, l'HFR remplit la mission inscrite dans la planification hospitalière cantonale 2008 qui prévoit une prise en charge des soins des urgences à Meyriez-Murten. Par ailleurs, le service de chirurgie générale et d'orthopédie fermera ses portes à la fin de l'année.

Conformément à la planification hospitalière cantonale 2008, le service de chirurgie générale et d’orthopédie de l’HFR Meyriez-Murten doit fermer ses portes le 31 décembre 2008. Par contre, une prise en charge des soins d’urgences doit être garantie pour traiter les patients ambulatoires de manière compétente et avec la qualité requise. Le transfert des cas graves aux hôpitaux de soins aigus et celui des cas complexes aux hôpitaux universitaires doit également être organisé. Dans cette perspective, un groupe d’experts dirigé par le directeur médical, PD Dr Bernard Vermeulen, a demandé au conseil d’administration de l’HFR la mise en place d’une permanence. Celle-ci sera exploitée progressivement dès le 1er janvier 2009 à la place du service des urgences actuel. Cette proposition a été adoptée par le conseil d’administration le 12 novembre 2008. La Direction de la santé soutient aussi cette offre innovante.

La permanence : une première dans le canton de Fribourg
Avec ce concept, l’HFR ouvre de nouvelles voies. Une permanence est un service médical à l’attention des patients qui souhaitent une prise en charge médicale la plus rapide possible. La permanence est ouverte à tous et fonctionne sur le principe dit du « walk-in » : les patients sont accueillis sans rendez-vous préalable. Chaque patient qui considère son problème urgent est reçu dans un délai approprié par des médecins généralistes au bénéfice d’une longue expérience professionnelle et en soins d’urgence. En soutien de ces médecins, les médecins du service de médecine interne de l’hôpital continuent d’assurer un service de piquet 24 heures sur 24.

Dès le 1er janvier 2009, la permanence sera exploitée de 7 à 23 heures. En dehors de ces heures, le médecin assistant en service à l’hôpital assurera une première prise en charge. Si des cas complexes se présentent, il contactera un médecin de piquet de la permanence ou organisera au besoin le transfert du patient dans un autre hôpital.

Les préparatifs de mise en service de la permanence battent actuellement leur plein. Trois à quatre postes de médecin sont nécessaires pour assurer une exploitation ininterrompue 365 jours par an. En outre, le personnel soignant de la permanence doit être familiarisé avec ses nouvelles tâches et suivre des formations continues. Les locaux du service actuel des urgences seront adaptés aux nouveaux besoins.

Une offre tournée vers l’avenir
La permanence est conçue d’après l’évolution actuelle des soins d’urgence en Suisse. Comme dans le reste du pays, le service des urgences de l’HFR Meyriez-Murten accueille toujours plus de patients ambulatoires qui n’ont pas de médecin de famille ou qui ne peuvent pas attendre un rendez-vous chez leur médecin. Les causes de cette évolution sont diverses : d’une part, l’offre en services d’urgence des médecins de famille diminue en raison des fermetures de cabinets dues à l’absence de successeurs ; d’autre part, la demande en soins d’urgence hospitaliers augmente dans la population jeune et mobile, qui n’a bien souvent pas de médecin de famille.

Dans le district du Lac, le groupe d’experts a constaté une hausse croissante du nombre de patients qui se présentent avec des problèmes d’urgence médicale en tous genres au service des urgences de l’hôpital. En outre, il est aussi ressorti des discussions avec les médecins libres praticiens qu’il fallait s’attendre à une pénurie de médecins de famille dans le district ces prochaines années.

Page modifiée le 19.01.2018 à 13:38