Les infos du moment à l'HFR ? C'est ici

Importante depuis l'aube de l'humanité, la santé est devenue un élément essentiel de nos préoccupations quotidiennes. Conséquence : l'hôpital fribourgeois (HFR) se retrouve fréquemment au cœur de l'actualité médiatique, politique ou économique cantonale, voire nationale.

Ici, vous trouverez diverses informations destinées aux médias, l'ensemble des news, annonces de manifestations, communiqués de presse et autres infos qui témoignent de l'activité et de l'évolution de l'hôpital fribourgeois.

Actualités

Les bases de la prochaine planification hospitalière sont posées

Le Conseil d'Etat a donné son feu vert pour mettre en consultation (www.fr.ch/consultations) le rapport de planification définissant les besoins en prestations hospitalières des Fribourgeois-e-s jusqu'en 2020. Il servira de base pour définir les mandats de prestations qui suivront l'appel d'offres aux différents établissements hospitaliers cantonaux et extracantonaux et pour établir une nouvelle liste hospitalière. Globalement, une hausse des besoins de prestations hospitalières est attendue, les paramètres tels que la diminution attendue des durées de séjour ne compensant pas l'évolution démographique.

La prochaine planification hospitalière devra être sous toit début 2015 et définit le besoin en prestations de la population fribourgeoise et non plus le nombre de lits attribué à chaque établissement figurant sur la liste hospitalière. D'un point de vue méthodologique, les modèles zurichois et bernois ont été appliqués, en tenant toutefois compte de certaines spécificités cantonales.

Variables utilisées pour la définition des besoins

Les besoins en soins s'expriment à l'aide de facteurs tels que le nombre de cas (séjours), ainsi que le nombre de jours d'hospitalisation, par groupe de prestations et par région (zones). Pour définir les besoins de la population fribourgeoise jusqu'à l'horizon 2020, la Direction de la santé et des affaires sociales (DSAS) s'est basée sur la consommation réelle en soins stationnaires hospitaliers de l'année 2010, en la liant avec le paramètre de l'évolution démographique prévue par le Service de la statistique fribourgeois dans le canton jusqu'en 2025. Pour mieux comprendre les spécificités de la consommation de prestations hospitalières stationnaires dans le canton, ce dernier paramètre a été examiné dans quatre zones. A relever encore que les chiffres 2010 seront actualisés et intégrés dans les calculs après publication par l'Office fédéral de la statistique de nouveaux chiffres.

Deux autres paramètres s'avèrent en outre décisifs pour affiner les projections : le virage ambulatoire-stationnaire (certaines hospitalisations pourraient à terme être prises en charge de manière ambulatoire dans des domaines tels que l'ophtalmologie ou l'oncologie) et la baisse prévue de la durée moyenne de séjour (DMS). Les autres paramètres, soit l'évolution épidémiologique (par ex. hausse des maladies cardiovasculaires) et l'évolution technologique ont des incidences moindres sur les projections.

Projections 2020-2025

Le rapport présenté en conférence de presse montre une évolution à la hausse du nombre de journées d'hospitalisation entre 2010 et 2020, et ce sur tout le territoire cantonal et dans quasiment tous les domaines. Le nombre de journées d'hospitalisation passerait ainsi de 374 124 en 2010 à 439 870 en 2020 et à 463 458 journées en 2025, soit une augmentation de 18% entre 2010 et 2020, un taux qui augmenterait encore de 5% jusqu'en 2025.

Le nombre de cas augmenterait de 23% entre 2010 et 2020 (et de 7% entre 2020 et 2025). La médecine interne adulte et la médecine gériatrique aigüe avec respectivement 48% et 28% d'augmentation sont les prestations qui subissent la variation la plus forte, suivies de la réadaptation (27%) et de la chirurgie (21%). Des chiffres qui reflètent les changements démographiques à venir, puisque la part des personnes âgées de plus de 65 ans passerait selon le scénario étudié de 14% de la population cantonale à plus de 18%.

Estimation financière

L'évolution globale des coûts relative à l'augmentation des prestations hospitalières peut être évaluée à +4.8 millions de francs en 2015, +4.5 en 2016, +4.4 en 2017, +4.3 en 2018 et respectivement +4 et +3.8 millions pour les années 2019 et 2020. Outre les incidences dues à l'accroissement de la population et de ses besoins, les estimations pour les années 2015 à 2017 doivent être complétées par respectivement 10, 10.2 et 10.3 millions de francs pour tenir compte, indépendamment du lieu où les prestations sont effectuées (hôpitaux publics et privés, dans le canton et hors canton) de l'évolution du taux de participation de l'Etat qui passera de 49% à 55% d'ici à 2017.

Ces estimations doivent être considérées avec la plus grande prudence, la réalité pouvant être différente en fonction de la concrétisation de certains paramètres retenus comme l'évolution des tarifs hospitaliers ou de l'indice de case mix (nombre moyen de points SwissDRG par sortie). A ceci s'ajoutent les effets non encore connus engendrés par l'introduction ces prochaines années de nouveaux systèmes tarifaires pour les soins de réadaptation et les soins psychiatriques tout comme par celle, au 1er janvier 2014, d'une nouvelle version de la structure tarifaire SwissDRG.

La mise en consultation du rapport est prévue jusqu'au 16 mai et les appels d'offres seront envoyés au début du mois de juin 2014. La nouvelle liste hospitalière sera soumise au Grand Conseil pour avis, puis au Conseil d'Etat début 2015.

Page modifiée le 25.05.2018 à 10:39