Les infos du moment à l'HFR ? C'est ici

Importante depuis l'aube de l'humanité, la santé est devenue un élément essentiel de nos préoccupations quotidiennes. Conséquence : l'hôpital fribourgeois (HFR) se retrouve fréquemment au cœur de l'actualité médiatique, politique ou économique cantonale, voire nationale.

Ici, vous trouverez diverses informations destinées aux médias, l'ensemble des news, annonces de manifestations, communiqués de presse et autres infos qui témoignent de l'activité et de l'évolution de l'hôpital fribourgeois.

Actualités

Un nouveau PET-CT de pointe pour la médecine nucléaire

L’hôpital fribourgeois (HFR) a doté son service de médecine nucléaire d’une nouvelle caméra PET-CT. Plus précis et d’un confort accru pour le patient grâce à une plus grande vitesse d’acquisition des images, cet appareil de dernière génération permet d’optimiser le diagnostic et le traitement du cancer.

Améliorer ses prestations en matière de diagnostic et répondre encore mieux aux besoins de ses patients en imagerie médicale est un objectif constant de l’HFR. Dans cette perspective, le service de médecine nucléaire de l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal s’est équipé d’une nouvelle caméra PET-CT (lire ci- dessous). Avec cette acquisition, les examens de dépistage du cancer, de suivi de son évolution et de l’efficacité du traitement s’appuient sur une technologie de diagnostic à la pointe du progrès.

Doté d’un PET time of flight de dernière génération et d’un CT 128 coupes permettant même des examens cardiaques dynamiques, le nouvel appareil offre une plus grande précision dans la localisation des lésions et un confort accru pour le patient grâce à sa vitesse d’acquisition. Autre avantage : la qualité de ses cristaux récepteurs et sa puissance digitale permettent une diminution d’environ 30 % de la dose d’irradiation au patient.

Le nouveau PET-CT a nécessité un investissement de 2 millions de francs. Il vient compléter le plateau technique du service de médecine nucléaire, qui comprend encore une caméra hybride SPECT-CT et une caméra SPECT double tête, permettant de réaliser des investigations fonctionnelles de l’ensemble des organes, par exemple les scintigraphies osseuses, cardiaques ou pulmonaires. Le service est également équipé d’une chambre blindée pour le traitement principalement des cancers de la thyroïde. Dans le souci permanent d’améliorer le confort des patients de l’HFR, l’installation du nouveau PET-CT a été accompagnée d’une rénovation des locaux du service de médecine nucléaire, comprenant la création de trois locaux d’application des doses radioactives.

Le PET-CT en bref
Le PET-CT utilisé en médecine nucléaire regroupe deux procédés différents et complémentaires d’imagerie : le scanner (CT), pour les images anatomiques, et le PET (positron emission tomography), pour les images fonctionnelles. La position exacte, la taille, l’activité et l’extension d’une tumeur peuvent ainsi être déterminées pour le corps entier. Si le PET-CT est en premier lieu un outil de diagnostic, il permet également d’améliorer le ciblage et l’efficacité d’un traitement dans le cadre de l’oncologie médicale et de la radiothérapie.

Page modifiée le 19.01.2018 à 13:38