Les infos du moment à l'HFR ? C'est ici

Importante depuis l'aube de l'humanité, la santé est devenue un élément essentiel de nos préoccupations quotidiennes. Conséquence : l'hôpital fribourgeois (HFR) se retrouve fréquemment au cœur de l'actualité médiatique, politique ou économique cantonale, voire nationale.

Ici, vous trouverez diverses informations destinées aux médias, l'ensemble des news, annonces de manifestations, communiqués de presse et autres infos qui témoignent de l'activité et de l'évolution de l'hôpital fribourgeois.

Actualités

Le Conseil d'Etat condamne les grèves et interrompt les discussions en cours avec le SSP

Le Conseil d'Etat condamne la grève lancée ce matin à la Crèche de l'Hôpital fribourgeois (HFR) à l'initiative du Syndicat des services publics (SSP), tout comme il a condamné celle lancée à la Buanderie de Marsens, ces deux grèves étant illicites. Le Gouvernement estime qu'en agissant ainsi à deux reprises, le SSP a rompu le partenariat social avec l'Etat de Fribourg. En raison de ce qui précède, le Conseil d'Etat a décidé d'interrompre ses discussions en cours avec le SSP.

Ces dernières semaines, le SSP a initié et soutenu un mouvement de grève dans deux entités de l'Etat, d'abord à la Buanderie de Marsens (BEM), et maintenant à la Crèche du HFR, les deux fois sans discussion préalable. Le Conseil d'Etat condamne ces deux actions. Il estime qu'en agissant ainsi, le SSP a rompu le partenariat social avec l'Etat de Fribourg et a par conséquent décidé d'interrompre les discussions en cours avec le syndicat concernant le personnel de la Buanderie de Marsens.

Selon l'article 68 de la loi sur le personnel de l'Etat, le collaborateur ou la collaboratrice ne peut faire grève ni inciter d'autres collaborateurs ou collaboratrices à faire grève, hors du cadre des limites constitutionnelles fédérales et cantonales. Pour le personnel de l'Etat, le recours à la grève n'est, par conséquent autorisé qu'en dernier recours, lorsque toutes les autres démarches n'ont pas abouti, et ce, uniquement dans les cas où la sécurité publique et la santé publique ne sont pas en jeu.

En ce qui concerne la Crèche HFR, le Conseil d'Etat est choqué par le fait qu'une structure d'accueil de la petite enfance soit utilisée dans le cadre d'une grève pour tenter d'imposer des revendications. Les discussions avec les collaboratrices et collaborateurs de la Crèche relatives à leur emploi seront conduites par la Direction du HFR. Comme dans le cas de la Buanderie de Marsens, les dispositions de la LPers seront appliquées.

Pour ce qui est de la Buanderie de Marsens, ses activités seront reprises par l'entreprise LBG SA. La seule autre alternative possible à la reprise par LBG SA était une fermeture pure et simple de la buanderie de Marsens. Le Conseil d'Etat confirme qu'il appliquera les dispositions légales en matière de transfert et/ou suppression de postes pour les collaboratrices et collaborateurs de la BEM. Dans ce cadre, des propositions seront faites ces prochains jours à chaque collaboratrice et collaborateur individuellement. Les recherches entreprises par l'employeur dès le départ permettent de faire des propositions pour la totalité des collaborateurs/collaboratrices tout en appliquant la LPers. Pour une majorité, des solutions internes ou dans une institution appliquant la LPers ont pu être proposées.

Page modifiée le 27.09.2018 à 17:12