Les infos du moment à l'HFR ? C'est ici

Importante depuis l'aube de l'humanité, la santé est devenue un élément essentiel de nos préoccupations quotidiennes. Conséquence : l'hôpital fribourgeois (HFR) se retrouve fréquemment au cœur de l'actualité médiatique, politique ou économique cantonale, voire nationale.

Ici, vous trouverez diverses informations destinées aux médias, l'ensemble des news, annonces de manifestations, communiqués de presse et autres infos qui témoignent de l'activité et de l'évolution de l'hôpital fribourgeois.

Actualités

La nouvelle unité pour patients victimes d’AVC est certifiée

La « Stroke Unit » – unité de l'hôpital fribourgeois (HFR) spécialisée dans la prise en charge des patients ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC) – est désormais certifiée. Cette certification est un label de qualité pour cette nouvelle unité qui a ouvert ses portes le 1er juillet 2014 à l'HFR Fribourg – Hôpital cantonal.

Délivrée par la Swiss federation of clinical neuro-societies (SFCNS), cette certification – valable pendant trois ans – habilite officiellement l'HFR à exploiter une Stroke Unit. Elle a été remise officiellement hier à l'HFR Fribourg – Hôpital cantonal lors d'un symposium de présentation de la Stroke Unit, organisé notamment à l'intention des médecins de premier recours de la région. Cette certification marque la dernière étape de la réalisation d'un projet d'envergure dont la mise en oeuvre aura nécessité près de deux années de travaux intenses (voir communiqué de presse du 30 juin 2014). Les exigences globales en matière de qualité portent sur des critères liés aux ressources humaines, à l'infrastructure, aux processus, à la formation continue, à la recherche ainsi qu'à certains indicateurs et autres chiffres-clés. A cet égard, l'HFR se réjouit de l'excellent résultat obtenu à l'audit (98 % du nombre maximal de points).

La Stroke Unit de l'HFR fait partie d'un réseau de prise en charge national pour le traitement des patients victimes d'AVC. Ce réseau regroupe neuf centres cérébrovasculaires (dits « Stroke Centers ») équipés pour procéder à des examens et des interventions hautement spécialisés, ainsi qu'un certain nombre de « Stroke Units ». Ces dernières assurent un traitement rapide et coordonné après un AVC, au besoin en étroite collaboration avec un Stroke Center.

Une équipe de spécialistes pour les mesures immédiates et le suivi
La Stroke Unit est dirigée par la PD Dr Andrea Humm, responsable de l'unité de neurologie de l'HFR Fribourg – Hôpital cantonal, et le Dr Friedrich Medlin, médecin adjoint en neurologie. L'unité dispose de six lits, dont trois sont monitorisés dans le respect des normes d'un service de soins continus et intégrés dans les soins intensifs de l'HFR Fribourg – Hôpital cantonal. En moyenne, un ou deux nouveaux patients sont admis chaque jour.

Chaque minute compte en cas d'AVC sévère : une équipe spécialisée interdisciplinaire prend des mesures immédiates conformément aux processus prédéfinis afin de rétablir au plus vite une vascularisation correcte du cerveau et éviter ainsi des atteintes durables. Il incombe aussi à la Stroke Unit d'identifier rapidement la cause de l'AVC afin de prévenir les récidives et de définir une neuroréadaptation personnalisée si nécessaire. Plusieurs professions sont impliquées dans la prise en charge : spécialistes en neurologie, médecine d'urgence, soins intensifs, médecine interne, radiologie et réadaptation, physiothérapeutes et ergothérapeutes, logopédistes et neuropsychologues. Au besoin, le patient est transféré au centre cérébrovasculaire de l'hôpital de l'Ile à Berne ou de l'hôpital universitaire de Lausanne (CHUV).


Pas un instant à perdre – comment reconnaître un AVC ?
L'accident vasculaire cérébral (AVC) est la troisième cause de mortalité en Suisse et la première
cause d'atteintes durables à l'âge adulte. L'apparition subite des symptômes suivants peut être
le signe d'un AVC :

? Paralysie latérale et/ou troubles sensoriels
? Troubles du langage
? Troubles de la vision
? Pertes d'équilibre soudaines
? Maux de tête aigus et inhabituels

Le cas échéant, il faut appeler immédiatement un médecin ou la centrale d'urgence 144.

Page modifiée le 25.05.2018 à 10:39