Les infos du moment à l'HFR ? C'est ici

Importante depuis l'aube de l'humanité, la santé est devenue un élément essentiel de nos préoccupations quotidiennes. Conséquence : l'hôpital fribourgeois (HFR) se retrouve fréquemment au cœur de l'actualité médiatique, politique ou économique cantonale, voire nationale.

Ici, vous trouverez diverses informations destinées aux médias, l'ensemble des news, annonces de manifestations, communiqués de presse et autres infos qui témoignent de l'activité et de l'évolution de l'hôpital fribourgeois.

Actualités

Le canton de Fribourg disposera d'un inventaire des défibrillateurs et d'un réseau de "premiers répondants"

Via une ordonnance qui entrera en vigueur le 1er avril prochain, le Conseil d'Etat a décidé de dresser un inventaire des défibrillateurs externes automatiques (AED) installés dans le canton de Fribourg. La Centrale sanitaire 144 sera chargée de la mise en œuvre par le biais de son système informatique. Pour compléter la prise en charge des urgences cardio-respiratoires, le Conseil d'Etat soutient un concept de "premiers répondants".

Suite à une motion déposée par les députés Eric Collomb et Marc-Antoine Gamba et en raison de l'essor que connaît l'acquisition de défibrillateurs (AED) par des personnes et entreprises privées comme par des organes publics, le Conseil d'Etat s'était engagé à élaborer une ordonnance relative à une obligation d'annonce des AED. Un inventaire de ces derniers avec leur localisation sur le territoire cantonal sera ainsi tenu par la Centrale sanitaire 144.
Cela permettra de compléter les éléments d'une base de données recensant les défibrillateurs qui ont déjà été annoncés à la Centrale 144. A ce jour, environ 150 défibrillateurs ont ainsi été répertoriés.

A partir d'aujourd'hui, un formulaire d'annonce de défibrillateur est disponible sur le site de la Centrale sanitaire 144 (www.144fr.ch/). Sont concernés par cette annonce tous les AED installés par des organes et établissements publics ou subventionnés par l'Etat, ainsi que par des personnes privées.

Le Conseil d'Etat soutient également la réalisation d'un concept de " premiers répondants " pour le canton2. Les "premiers répondants" sont des personnes non professionnelles bénévoles formées à apporter les premiers soins en cas d'un arrêt cardio-respiratoire immédiatement sur les lieux de l'évènement, en attendant l'arrivée des secours classiques (ambulanciers, médecin de garde et SMUR). L'élaboration de ce concept de "premiers répondants" implique tous les partenaires du domaine de sauvetage et permettra notamment de coordonner les différents acteurs, d'harmoniser la formation, les compétences, et les principes d'engagement des premiers répondants volontaires.

L'incidence de la mort subite causé par un arrêt cardio-respiratoire s'élève à 0.4-1/1000 personnes
par an en Suisse ce qui correspond à environ 8000 cas par an. Environ 80% des arrêts cardiorespiratoires sont provoqués par une fibrillation ventriculaire et pourraient dès lors être traités par une défibrillation.
Le facteur critique pour une réanimation cardiorespiratoire est la prise en charge immédiate par des personnes formées en gestes de premiers soins, soit en premier lieu en massage du cœur, mais également à la défibrillation électrique. En effet, le taux de succès diminue de 10% chaque minute qui s'écoule entre l'arrêt du cœur, le massage, voire la défibrillation.

1Motion déposée par les députés Eric Collomb et Marc-Antoine Gamba (M1022.13).
Gestion centralisé des défibrillateurs
2 Postulat déposé par les députés Eric Collomb et Marc-Antoine Gamba (P2022.13).
Amélioration du taux de réussite des réanimations cardio-respiratoires

Page modifiée le 19.01.2018 à 13:38