Les infos du moment à l'HFR ? C'est ici

Importante depuis l'aube de l'humanité, la santé est devenue un élément essentiel de nos préoccupations quotidiennes. Conséquence : l'hôpital fribourgeois (HFR) se retrouve fréquemment au cœur de l'actualité médiatique, politique ou économique cantonale, voire nationale.

Ici, vous trouverez diverses informations destinées aux médias, l'ensemble des news, annonces de manifestations, communiqués de presse et autres infos qui témoignent de l'activité et de l'évolution de l'hôpital fribourgeois.

Actualités

Réouverture de l'HFR Meyriez-Murten

Les travaux sont terminés : l'HFR Meyriez-Murten reprend ses activités le 4 avril 2016. Avec une surface doublée, une architecture moderne tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, une piscine thérapeutique et des chambres confortables pour les patients, il dispose de tout ce dont un hôpital moderne a besoin pour assurer des traitements de pointe en médecine aiguë et en réadaptation. Les travaux ont respecté le budget de 55,5 millions de francs ainsi que les délais. Les coûts de transformation et d'agrandissement ont été pris en charge par le canton (à hauteur de 55 %) et les communes du district du Lac (45 %). L'hôpital fribourgeois (HFR) est l'exploitant et le nouveau propriétaire du bâtiment depuis le 1er mars 2016. L'inauguration officielle du nouveau bâtiment hospitalier aura lieu le 18 mars 2016. La population est invitée à découvrir le nouvel HFR Meyriez-Murten et ses prestations lors du week-end portes ouvertes des 19 et 20 mars 2016.

L'HFR Meyriez-Murten rouvre ses portes presque trois ans après le premier coup de pioche qui a lancé les travaux de transformation et d'agrandissement. Agrandi et doté d'une infrastructure de pointe, il offre davantage de prestations et encore plus de confort aux patients.

Le maître d'ouvrage du projet – le Réseau Santé du Lac représenté par son président, le Dr rer. pol. Siegfried Walser – est très heureux d'avoir pu respecter tant le budget de construction de 55,5 millions de francs que les délais. Les travaux n'ont par ailleurs pas rencontré de difficultés majeures. Les coûts ont été pris en charge à 55 % par le canton et à 45 % par les communes du Lac. Depuis le 1er mars 2016, l'HFR est l'exploitant du bâtiment, et aussi son propriétaire.

La surface totale de l'hôpital couvre désormais 14'712 m2, à savoir le double de la superficie disponible avant le début des travaux. Le projet a consisté à rénover intégralement le bâtiment existant et à construire deux extensions : une nouvelle aile de cinq étages a vu le jour au sud, vers l'EMS, et côté ouest le sous-sol existant a été rehaussé de deux étages qui abritent un centre de thérapie et de traitement. L'ensemble du projet de construction a été exécuté conformément à la norme Minergie et en misant sur une infrastructure hospitalière moderne qui répond en tous points aux besoins des patients. Ainsi, toutes les chambres sont équipées de deux lits maximum. L'hôpital se distingue aussi par le choix des matériaux et des couleurs : le vert tilleul des corridors et les nombreux éléments en chêne véritable créent une ambiance sereine et avenante.

D'une capacité de 72 lits, l'hôpital reprendra ses activités le 4 avril 2016. La mise en place se fera progressivement : 56 lits seront disponibles dès la réouverture pour assurer un démarrage optimal. Des lits additionnels seront ensuite ajoutés graduellement en fonction des besoins.

Avec ses prestations en médecine aiguë, réadaptation et soins palliatifs ainsi que sa permanence, l'HFR Meyriez-Murten joue un rôle de premier plan au sein du réseau hospitalier HFR. Comme par le passé, il dispose d'un service de médecine interne (11 lits), d'un service de réadaptation et de gériatrie aiguë (36 lits), d'une permanence et d'une large palette de consultations.

L'HFR Meyriez-Murten propose désormais des soins palliatifs, essentiellement pour les patients de langue allemande, en complément à l'offre de la « Villa St-François » à proximité immédiate de l'HFR Fribourg – Hôpital cantonal. La neuroréadaptation s'ajoute à cette offre : ce service a été transféré de Fribourg à Meyriez-Murten et accueillera désormais des patients de tout le canton. Les prestations étendues comptent également une piscine thérapeutique, une clinique de jour et un jardin thérapeutique.

Le retour à Meyriez-Murten des services qui avaient été transférés à l'HFR Tafers (réadaptation et gériatrie aiguë) et à l'HFR Fribourg – Hôpital cantonal (médecine interne) pour la durée des travaux s'étendra sur une semaine à partir du 4 avril.

Quelque 210 collaborateurs oeuvreront dès le mois d'avril à l'HFR Meyriez-Murten. L'HFR a créé 2,3 nouveaux postes (EPT), qui seront occupés successivement dès avril.

L'horaire d'ouverture de la permanence ayant fait ses preuves, il restera en vigueur tel quel : la permanence accueille les patients du lundi au vendredi de 7 h 30 à 21 h 30, le week-end et les jours fériés de 8 h 30 à 21 h 30. De nuit, la population peut recourir à la centrale d'urgence 144 ou aux services des urgences de l'HFR Fribourg – Hôpital cantonal et de l'HFR Tafers. Durant le carnaval, la permanence assure un service 24 heures sur 24. La décision d'opter pour un horaire fixe repose sur l'analyse de la permanence dans le cadre du déploiement de la stratégie 2013-2022 (voir communiqué de presse du 05.11.2015 et le rapport du conseil d'administration « Déploiement de la stratégie 2013-2022 »). Trois raisons ont pesé dans la balance en faveur du maintien d'un horaire fixe pour la permanence : la sécurité, l'exploitation insuffisante de nuit (en moyenne moins d'un patient par nuit avant le début des travaux) pour une exploitation rentable et la difficulté de recruter du personnel additionnel pour une charge de travail moindre.

Le projet pilote d'un service exclusivement germanophone à l'HFR Fribourg – Hôpital cantonal ne sera pas poursuivi avec le transfert du service de médecine interne de Fribourg à Meyriez-Murten. Il sera remplacé par un nouveau projet : le taux de personnel bilingue sera graduellement augmenté dans les services de médecine interne et de chirurgie générale. L'objectif est de recomposer les équipes pour obtenir une meilleure répartition des collaborateurs francophones et germanophones, ou bilingues. D'ici fin 2017, le personnel de ces deux services bénéficiera d'une mixité linguistique plus équilibrée. Des mesures dans ce sens ont déjà été prises. L'exploitation d'un service purement germanophone n'a pas fait ses preuves. Améliorer la mixité des équipes en fonction de leurs compétences linguistiques en français et en allemand permet d'assurer un encadrement optimal des patients tout en améliorant la flexibilité de l'exploitation hospitalière.

L'ouverture de l'hôpital sera précédée d'une inauguration officielle pour les invités, le 18 mars. Les journées portes ouvertes des samedi 19 et dimanche 20 mars, de 10 heures à 16 heures, mériteront le déplacement. Toutes les personnes intéressées sont invitées à découvrir l'infrastructure hospitalière moderne et ses nombreuses prestations. En plus de la visite guidée, chacun pourra participer à divers ateliers.

Page modifiée le 25.05.2018 à 10:39