Un hôpital sur cinq sites

HFR ? Trois lettres, un hôpital, cinq sites. Depuis le 1er janvier 2007, l'hôpital fribourgeois réunit cinq établissements somatiques publics du canton : l'HFR Billens (Glâne), l'HFR Fribourg – Hôpital cantonal (Sarine), l'HFR Meyriez-Murten (Lac), l'HFR Riaz (Gruyère) et l'HFR Tafers (Singine). Soit tous les anciens hôpitaux de district excepté celui d'Estavayer-le-Lac qui forme, avec celui de Payerne (VD), l'Hôpital intercantonal de la Broye.

Nouvelle structure bilingue – Fribourg est à cheval sur la frontière linguistique franco-germanophone – l'hôpital fribourgeois découle de la cantonalisation des hôpitaux, mise en réseau décidée en 2006 par les autorités politiques. Objectif : garantir, grâce aux synergies engendrées, des soins de haute qualité et à des coûts maîtrisés pour l'ensemble de la population fribourgeoise.

Nos patients, notre raison d'être

Etablissement autonome de droit public, l'hôpital fribourgeois s'engage pour la santé, comme le stipule sa charte. Il fournit des prestations notamment dans les domaines des soins stationnaires, ambulatoires et urgents, de la prévention ainsi que de l'enseignement et de la recherche. Chez nous, les patients sont bien plus qu'au cœur des préoccupations : ils constituent l'unique raison d'être de l'HFR. Ils sont d'ailleurs plus de 100'000 chaque année – soit un Fribourgeois sur trois – atteints dans leur santé (20'000 hospitalisations et 400'000 cas ambulatoires), à bénéficier de l'expérience ainsi que du savoir-faire du corps médical et du personnel soignant. Sans compter les quelque 900 nouveau-nés par an qui poussent leur premier cri à l'hôpital fribourgeois.

De plus, l'HFR, le plus important employeur du canton avec 3300 salariés représentant 2300 équivalents plein temps, est aussi un incontournable centre de formation, de l'apprentissage à la formation continue.

Des missions précises pour chaque site hospitalier

Côté organisation, c'est le Conseil d'Etat, via l'établissement de la planification hospitalière, qui définit les missions de chacun des cinq sites hospitaliers. Le Gouvernement nomme également le conseil d'administration. Responsable de la gestion de l'HFR, ce dernier organise les activités de l'hôpital en veillant à la mise en place de structures rationnelles et efficaces.

Au niveau médical, ces structures sont encore en voie d'élaboration. Quant à l'exploitation proprement dite de l'HFR, elle est confiée à la direction générale, désignée par le conseil d'administration et assistée dans ses tâches par le conseil de direction.

Titre Document

L'HFR – Des soins de qualité.
Pour tous. Toujours.

Page modifiée le 27.11.2017 à 09:24