Déploiement de la stratégie 2013-2022 (en détail)

Une organisation en filières patients (cas simples et cas complexes) permet à l'HFR d'optimiser le cheminement des patients et d'apporter de l'efficience dans les processus. Il faut y voir une approche transversale et complémentaire à la notion des services médicaux tels que connus jusqu'à présent.

Les portes d'entrée ont été définies de manière univoque : urgences H24 sur tous les sites aigus (Fribourg – Hôpital cantonal, Riaz, Tafers) et permanence, c'est-à-dire ouverture selon un horaire défini, sur le site de Meyriez-Murten. La définition de l'exploitation des blocs opératoires se présente de façon analogue : H24 ou horaire défini. Concrètement, les blocs opératoires sont opérationnels de jour comme de nuit (H24) sur les sites de Fribourg – Hôpital cantonal et Riaz et sont exploités selon un horaire défini sur le site de Tafers.

En tenant compte de données mises à jour, la capacité d'investissement de l'HFR a été évaluée à CHF 420 millions pour les 10 prochaines années, alors que l'étude de faisabilité (masterplan) réalisée dans le cadre de la stratégie 2013-2022 prévoyait des investissements à hauteur de CHF 524 millions pour le site de Fribourg – Hôpital cantonal uniquement.

Ainsi, le déploiement de la stratégie 2013-2022 se fera par étapes, selon un ordre de priorité, en tenant compte de la capacité d'investissement de l'HFR et de la volonté d'utiliser ses infrastructures existantes de manière optimale. Une réattribution des missions sur les sites permettra d'absorber des volumes d'activité projetée à l'horizon 2025 de +18% de journées d'hospitalisations aiguës et de +24% pour les passages ambulatoires. Toutefois, cette augmentation d'activité devrait pouvoir être absorbée au moyen d'un nombre de lits réduit (environ 300 lits sur Fribourg – Hôpital cantonal contre 400 prévus dans le masterplan de la stratégie 2013-2022) dû au renforcement du virage ambulatoire, à l'organisation en filières patients et à la mise en place de mesures d'efficience organisationnelles.

Deux groupes de projet seront créés dans le but de distinguer les réflexions stratégiques du suivi opérationnel (monitoring). La synchronisation et la cohérence entre ces deux groupes seront assurées par la direction de l'HFR qui accompagnera les changements.

En conclusion, le déploiement de la stratégie 2013-2022 décidé par le CA représente l'unique alternative, au vu de la capacité financière limitée, pour un positionnement fort et pérenne de l'HFR dans le paysage hospitalier suisse. Il présente de plus un dynamisme, des idées novatrices et une volonté de s'imposer sur le marché fribourgeois en fidélisant et drainant la patientèle dans l'ensemble du territoire fribourgeois. Il contribue aussi à renforcer le rôle formateur de l'HFR. Ainsi, l'HFR entend contribuer à la relève médicale dans le canton avec le concours de l'Université de Fribourg dans le cadre du projet de master en médecine humaine.

Retour

Page modifiée le 25.05.2018 à 10:37