Soins intensifs

Contacts

Les soins intensifs, c'est quoi exactement ?

La médecine intensive est une spécialité médicale qui inclut la prévention, le diagnostic et le traitement des patients qui présentent une ou plusieurs défaillances d'organes vitaux. Elle est donc dédiée aux malades gravement atteints qui nécessitent des traitements intensifs et/ou une surveillance continue ne pouvant être dispensés dans les autres services de l'hôpital. Le service comprend du personnel spécialisé, des locaux spécifiquement aménagés, des traitements techniques (ventilation mécanique, épuration extra-rénale, soutien hémodynamique, perfusions multiples, etc.) dans un environnement complexe et informatisé.

L'équipe médicale et soignante comprend des médecins (médecins cadres spécialisés en médecine intensive, chefs de clinique, médecins assistants en formation), des médecins consultants spécialistes, des infirmiers spécialisés en soins intensifs, des aides-soignants, des physiothérapeutes et du personnel administratif. A cette équipe des soins intensifs s'ajoutent des professionnels provenant d'autres services, comme les techniciens en radiologie, les diététiciens, les assistants sociaux ou encore les aumôniers.

Quand y a-t-on recours ?

L'admission aux soins intensifs répond à des critères bien définis. Elle est principalement motivée par la gravité de l'état de santé, c'est-à-dire une menace du pronostic vital ou fonctionnel. Certaines procédures thérapeutiques ou chirurgies majeures peuvent aussi, dans la phase initiale, nécessiter une prise en charge aux soins intensifs afin de prévenir les complications et permettre la guérison. Dès que la situation le permet (résolution partielle ou complète du problème ayant conduit à l'admission), le patient peut être transféré dans un autre service de l'hôpital pour les suites de soins.

Il est en principe inadéquat d'hospitaliser aux soins intensifs des malades à un stade terminal de leur maladie (si la mort est inévitable et vient à son heure). Il en est de même si les malades ont émis des directives anticipées claires exprimant la volonté de ne pas vouloir être admis aux soins intensifs. La Loi fribourgeoise sur la santé donne en effet le droit aux patients d'exprimer leurs préférences, avant ou pendant une hospitalisation, au moyen de directives anticipées pour le cas où ils ne seraient plus capables d'exercer leur autonomie.

Où les soins intensifs sont-ils dispensés à l'HFR ?

Le service de soins intensifs se trouve à l'HFR Fribourg – Hôpital cantonal. Il fonctionne 24 h/24 et 7 j/7, avec 18 lits de soins intensifs répartis entre deux unités. L'HFR Riaz dispose en outre de quatre lits monitorés pour les patients dont l'état de santé nécessite une surveillance étroite mais qui ne souffrent pas de plusieurs pathologies aigues. Les patients qui ont besoin de soins intensifs et qui se trouvent dans un autre site hospitalier que celui de Fribourg sont traités pour être stabilisés, puis transférés aux soins intensifs.

Puis-je rendre visite à un proche hospitalisé aux soins intensifs ?

En principe, les visites sont limitées aux membres de la famille et aux amis proches, à raison de deux personnes au maximum simultanément. Les visites se déroulent entre 14 heures et 20 heures, car de nombreux soins ou examens ainsi que la visite médicale ont lieu le matin. Des exceptions sont possibles.

Les enfants accompagnés peuvent être admis, si la situation le permet. Les personnes atteintes d'une maladie contagieuse (par exemple la grippe ou la varicelle) ne doivent pas venir rendre visite. Dans la plupart des situations instables, il est préférable que les visites soient de courte durée. Pendant les soins ou les traitements prodigués aux patients, les visiteurs sont priés de sortir et de rester en salle d'attente. Les visites peuvent également déranger le patient qui partage la chambre. Dans ces conditions, les visiteurs devront se conformer aux directives de l'équipe soignante qui se met à disposition pour toute autre question ou besoin.

Page modifiée le 25.05.2018 à 10:26