Coronavirus - Informations aux médecins installés

Retrouvez sur cette page toutes les informations vous concernant en lien avec l'HFR:

Retrouvez sur cette page les statistiques concernant le Covid-19 à l'HFR. Les données sont mises à jour du lundi au vendredi.

06.11.2020 - Covid-19: l’HFR stoppe toutes les visites aux patients

Pour faire suite à la nouvelle ordonnance du Conseil d’Etat fribourgeois, et sur décision de l’Organe cantonal de conduite (OCC), l’hôpital fribourgeois (HFR) applique ces mesures et n’autorise plus de visiteurs sur ses différents sites, afin de protéger les patients et le personnel. Cette mesure entre en vigueur avec effet immédiat.

04.11.2020 - Les mesures covid-19 se renforcent à l’HFR

Face à la situation sanitaire et la hausse importante des cas dans le canton de Fribourg, l’hôpital fribourgeois (HFR) augmente sa dotation de lits en soins intensifs. La collaboration avec les cliniques privées et l’Hôpital intercantonal de la Broye (HIB) se renforce encore. Quant à l’armée, 75 soldats sanitaires viennent appuyer les services de l’HFR dès ce samedi.

La collaboration avec les cliniques privées et l’HIB se renforce. Dès ce mercredi 4 novembre, les opérations urgentes en chirurgie et en chirurgie orthopédique seront réalisées dans les cliniques privées (Hôpital Daler et Clinique générale). Cette mesure permet de libérer 30 lits stationnaires, réaffectés à la médecine interne sur le site de l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal.

Cette décision libère également des forces vives au sein du personnel médical et soignant, permettant ainsi de passer à 29 lits dotés en soins intensifs, contre 22 en début de semaine. Les patients bénéficient de ces lits supplémentaires dès mercredi 4 novembre également. De plus, et à la demande du médecin cantonal, une plateforme cantonale de monitoring des ressources doit être mise en place. Elle commencera par la gestion des lits et des places.

A ces mesures, s’ajoute l’arrivée, ce samedi, de l’armée à l’HFR. Septante-cinq soldats sanitaires seront affectés dans les services en soutien des soins. Deux véhicules seront aussi mobilisés pour appuyer les transports intersites, voir externes à l’HFR.

En chiffres: le nombre de patients positifs hospitalisés est passé de 13 (état au 12.10.2020) à 181 (état au 04.11.2020) en l’espace de 23 jours. Aujourd’hui, les Soins intensifs accueillent 22 patients covid-19, dont 18 ventilés, contre 1 patient il y a 23 jours.

30.10.2020 - Renforcement des Soins intensifs et de la Médecine interne

Le canton de Fribourg est frappé de plein fouet par la deuxième vague de covid-19. L’HFR fait face à une augmentation continue des patients contaminés nécessitant une hospitalisation. Ainsi, le nombre de patients positifs hospitalisés est passé de 13 (état au 12.10.2020) à 133 (état au 30.10.2020) en l’espace de 18 jours. Aujourd’hui, les Soins intensifs accueillent 16 patients covid-19, dont 11 ventilés, contre 1 il y a 18 jours.

L’HFR doit également composer avec un manque de médecins et de soignants en raison de l’augmentation de collaborateurs ayant contracté le covid-19. Leur nombre est de 69, à ce jour.

A compter de ce jour, l’HFR a engagé de nouvelles mesures: les interventions chirurgicales non urgentes sont suspendues pour une durée indéterminée. Cette mesure a un impact important sur les opérations planifiées ces prochains jours, voire semaines. Cette disposition permet d’affecter des spécialistes, notamment en anesthésie, et du personnel soignant aux Soins intensifs fortement sollicités face à l'augmentation massive de patients contaminés nécessitant une hospitalisation.

Toutefois, la collaboration avec les cliniques privées (Hôpital Daler et Clinique Générale Ste-Anne, voir communiqué de presse du 29.10.2020) permet de maintenir une capacité opératoire dans le canton, sachant que toutes les opérations urgentes sont prises en charge. En outre, cet accord avec les cliniques privées, qui mettent chacune à disposition des spécialistes de l’HFR une salle d’opération à raison de cinq jours par semaine, permettra d’effectuer des opérations électives, définies selon les priorités médicales.

Parallèlement, et toujours dans le but de libérer des ressources en personnel, l’HFR a opté pour une priorisation des consultations ambulatoires au sein de l’hôpital à partir du lundi
2 novembre et pour une durée indéterminée. Les spécialistes et soignants vont renforcer les secteurs de Médecine interne.

Les patients concernés par un report ou une annulation seront informés.

Enfin, un plan de réorganisation des lits va permettre de porter la capacité de 220 lits à plus de 330 lits en Médecine interne.

Ces mesures pourront être adaptées à tout moment, en fonction de l’évolution de la crise sanitaire.

29.10.2020 - Adaptation des interventions chirurgicales dans le canton

Afin de répondre à l’augmentation massive de patients COVID-19, et sous l’égide de la Direction de la santé et des affaires sociales et de la Task Force sanitaire, une collaboration a été mise en place entre l’hôpital fribourgeois HFR, l’Hôpital Daler et la Clinique Générale Ste-Anne.

A partir du mardi 3 novembre 2020, une partie de l’activité chirurgicale non lourde, c’est-à-dire ne nécessitant pas de soins intensifs de l’HFR, sera effectuée dans les deux cliniques privées, par les médecins de l’HFR mais avec le personnel opératoire des cliniques. Cette mesure permet de libérer du personnel spécialisé de l’HFR, notamment en anesthésie, afin de renforcer les équipes des soins intensifs – fortement sollicitées face à l’augmentation massive des cas de coronavirus.

Dans le cadre de cette collaboration, chaque clinique privée met à disposition de l’HFR une salle d’opération, à raison de 5 jours par semaine. Ainsi, les opérations de chirurgie orthopédique de l’HFR seront effectuées à la Clinique Générale Ste-Anne, et les opérations de chirurgie générale et viscérale seront quant à elles réalisées au sein de l’Hôpital Daler. Les patients concernés seront informés par leur médecin.

Les opérations lourdes restent à l’HFR. Tout comme les interventions en ophtalmologie, en gynécologie et en ORL. Les cliniques privées conservent également – grâce à leurs capacités opératoires restantes - leur activité chirurgicale, dont les interventions urgentes réalisées déjà à ce jour par leurs propres médecins opérateurs.

Cette collaboration permet d’assurer la prise en charge des patients COVID-19 tout en maintenant une capacité opératoire dans le canton.

22.10.2020 - L’HFR se prépare à la 2e vague d’hospitalisations

L’hôpital fribourgeois (HFR) se prépare pour faire face à la recrudescence des hospitalisations en lien avec le nouveau coronavirus. En l’espace de 10 jours, le nombre de cas confirmé a quadruplé, tout comme celui de patients pris en charge aux Soins intensifs. Face à la rapidité et à l’ampleur de cette croissance, l’HFR va réactiver le Centre de commandement mis en place durant la 1ere vague et a engagé les premières mesures.

 

Après quelques semaines de répit, l’HFR fait aujourd’hui face à une forte augmentation des hospitalisations en raison du covid-19. Ainsi, le nombre de personnes contaminées prises en charge à l’hôpital est passé de 13 (état au 12.10.2020) à 60 (état au 22.10.2020) en l’espace de 10 jours. Aujourd’hui, les Soins intensifs accueillent 5 patients covid dont 3 ventilés, contre 1 il y a 10 jours. A l’heure actuelle, 6 lits sont encore disponibles dans ce service et la gestion des lits libres en médecine interne reste tendue étant donné que l’hôpital poursuit son activité normale en plus des prises en charge en lien avec le nouveau coronavirus. Une situation d’autant plus délicate que l’hôpital se trouve également confronté à une augmentation des absences pour cause de maladie ou de quarantaine au sein du personnel.

Face à cette évolution, l’HFR se prépare à réactiver le Centre de commandement mis en place durant la 1e vague afin d’observer la progression de la pandémie et de prendre les mesures nécessaires. Dans un premier temps, le personnel des Soins intensifs et de Médecine interne a été renforcé d’une trentaine de personnes permettant ainsi d’augmenter de 26 le nombre de lits (médecine interne et soins intensifs). De plus, le pool de remplacement pour le personnel soignant a été doublé pour faire face à la 2e vague. Une campagne de recrutement de personnel soignant est actuellement en cours. En prévision d’une augmentation supplémentaire de l’activité en lien avec le covid-19, l’HFR a également fait une demande pour bénéficier du soutien de la protection civile, notamment pour l’aide aux soins et le transport des patients. Dans ce contexte, l’HFR poursuit la réorganisation des lits visant à transférer les patients dans l’unité la plus adaptée à leur prise en charge – suivant le cas, sur un site périphérique. Une mesure indispensable notamment en raison du fort taux d’occupation des lits. La situation est d’autant plus tendue puisqu’une vingtaine de lits de Médecine interne sont actuellement occupés par des personnes en attente d’une place en EMS. L’ouverture de l’Unité d’attente EMS au 1er décembre à Billens est en cours de finalisation et indispensable au vu de l’évolution de la crise sanitaire.

D’autres mesures sont actuellement évaluées et seront appliquées selon l’évolution de la pandémie. Dans ce cadre, une éventuelle réduction de l’activité chirurgicale est également étudiée et ne peut être exclue. Toutefois, le maintien de l’activité normale est prioritaire, tant que la situation au niveau du personnel et pandémique le permettra. A noter également que l’HFR dispose à l’heure actuelle de réserves de matériel et de médicaments.

Le personnel médical, soignant et technique a été mis à rude épreuve durant la première vague de la pandémie. L’HFR en profite pour remercier l’ensemble du personnel pour son engagement et son professionnalisme durant la crise sanitaire. Si aujourd’hui la prise en charge de patients contaminés a favorablement évolué, il s’agit d’éviter une surcharge des services de Soins intensifs et de Médecine interne, à l’heure où la situation pourrait encore s’aggraver avec la venue de la grippe saisonnière. En ce sens, l’HFR appelle à la prudence et surtout aux respects des règles d’hygiène.  

16.10.2020 - L'HFR prend plusieurs mesures

La hausse des nouvelles contaminations au Covid-19 amène l’hôpital fribourgeois (HFR) à prendre plusieurs mesures. L’hôpital observe la situation en continu et se tient donc prêt à une éventuelle augmentation importante du nombre de patients hospitalisés. Le « roadtrip » dans le canton de Fribourg est annulé afin que l’HFR puisse se concentrer pleinement sur sa mission principale : la prise en charge des patients et la qualité des soins. Compte tenu du taux d’occupation important du site de Fribourg, des patients sont transférés sur d’autres sites.

À l’image du reste de la Suisse, les contaminations au Covid-19 sont actuellement en forte progression dans le canton de Fribourg. L’HFR constate une augmentation modérée mais continue du nombre de patients devant être hospitalisés en raison du nouveau coronavirus. De plus, le taux d’occupation des lits de l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal est d’ores et déjà très élevé sous l’effet de l’activité hospitalière ordinaire. Des transferts de patients vers d’autres sites sont par conséquent inévitables.

L’HFR observe la situation en continu afin de prendre les mesures qui s’imposent. Les capacités ont été renforcées depuis la première vague de l’épidémie au printemps 2020 afin d’être en mesure de prendre en charge davantage de patients. Les effectifs des soins intensifs et du service de médecine interne ont ainsi été étoffés par une trentaine de personnes.

Face à la propagation de la pandémie, l’HFR a décidé d’annuler son « roadtrip » qui aurait dû se tenir jusqu’au 25 octobre. Sa dernière étape a lieu aujourd’hui à Guin. L'objectif de cette tournée dans le canton consistait à aller à la rencontre de la population fribourgeoise pour l’informer des projets d’avenir de l’hôpital et d’expliquer sa Stratégie 2030. L’HFR regrette cette annulation avant terme, mais compte désormais se consacrer entièrement à sa mission principale : la prise en charge des patients. L'information à la population reprendra sous un format adapté lorsque la situation sanitaire le permettra à nouveau.

05.10.2020 - Plus simple, plus rapide et plus de capacité : adaptation de l’organisation du dépistage du COVID-19

La Task Force a informé aujourd’hui sur l’adaptation de l’organisation du dépistage du COVID-19 en prévision d’une augmentation des demandes de tests. Les 3 filières actuelles sont regroupées sur un seul site à Forum Fribourg. Une adaptation du Coronacheck est également introduite, avec notamment une nouvelle fonctionnalité permettant de prendre des rendez-vous en ligne.

L’HFR est en charge du dépistage du COVID-19 pour le canton de Fribourg sur plusieurs filières depuis le 11 mai 2020. Avec une moyenne de près de 55%, il assure une grande partie des tests pratiqués sur le territoire cantonal, les médecins installés et le HIB assumant le reste.

Actuellement, la plateforme Coronacheck permet de s’inscrire en ligne pour faire le test dans l’une des 3 filières de Tafers, Riaz ou Fribourg. L’adaptation du système depuis le mercredi 7 octobre donnera à l’avenir l’opportunité d’accéder de manière simplifiée, plus ergonomique et rapide au dépistage via un rendez-vous. Avec le nouveau système, l’algorithme permettant de définir si la personne qui remplit le Coronacheck nécessite de faire un test est également plus souple, ce qui permettra de s’adapter facilement aux critères de l’OFSP. Autre nouveauté, les jeunes à partir de 12 ans (auparavant 16 ans) pourront se faire dépister via la filière rapide.

Dépistage COVID-19 à Forum Fribourg depuis le 2 novembre

En prévision d’un automne et hiver qui s’annoncent délicats en matière de cohabitation des virus de la grippe et du COVID-19, la Task Force a demandé à l’HFR d’augmenter la capacité de tests de 300 actuellement à 600. Ce dès le lundi 2 novembre prochain, qui verra également le déménagement des filières sur un seul site, à savoir la halle 6 de Forum Fribourg.

Il est important de rappeler que la stratégie générale de dépistage de l’OFSP, suivie par le canton de Fribourg, prévoit que les tests ne sont effectués que sur des personnes qui présentent des symptômes. Le remboursement est ainsi garanti. Des exceptions sont possibles sur décision du médecin cantonal, notamment dans les EMS ou autres institutions à risque.

Les filières rapides de dépistage ne prennent ainsi pas en charge des personnes qui souhaitent effectuer le test par convenance personnelle, par exemple pour partir en voyage. Elles ne délivrent ainsi pas de certificat médical attestant du dépistage négatif du COVID-19. Il s’agit, pour ce genre de demande, de s’adresser à son ou sa médecin traitant-e. Le test sera dans ce cadre payant.

Pour rappel, les enfants de moins de 12 ans ne peuvent pas se rendre dans une filière de dépistage rapide.

A noter encore que les personnes qui ne se présentent pas au rendez-vous pris via Coronacheck pourraient se voir facturer le montant de 50 francs.

05.06.2020 - COVID-19 : le canton adapte ses prestations en matière de dépistage

Le canton de Fribourg réduit à 3 le nombre de centres de dépistage rapide sur les sites de l’HFR, en fermant celui du site de Meyriez. Ainsi, à partir du 7 juin prochain, un dépistage rapide pour les personnes présentant de faibles symptômes sera possible sur les sites de Fribourg, Tafers et Riaz de l’HFR et sur le site de Payerne du HIB.  
 
La situation épidémiologique relativement calme permet d’adapter après un mois le nombre et les horaires des centres de dépistage rapide de l’HFR. A partir du 7 juin, le nombre des centres de dépistage de l’HFR passe de 4 à 3. Ainsi, il sera possible de se faire dépister sur les sites de Fribourg, Tafers et Riaz, 7 jours sur 7, aux heures suivantes : 9h00-12h00 et 13h00-16h00. 
 
Depuis le 7 mai dernier, les centres de dépistage rapide de l’HFR ont reçu 911 personnes.  
 
Le dépistage rapide, sans consultation médicale, s’adresse aux personnes entre 16 et 65 ans qui présentent de faibles symptômes et ne sont pas à risque. Elles doivent auparavant remplir un questionnaire sur une plateforme informatique (Coronacheck Abilis) et reçoivent un bon pour se rendre au centre de dépistage rapide. Les personnes vulnérables et/ou avec symptômes sévères doivent continuer à s’adresser à leur médecin traitant ou au médecin de garde. 
 
Le dépistage systématique des personnes présentant des symptômes et le traçage (enquêtes d’entourage) des cas positifs sont parmi les mesures principales visant à endiguer la propagation du virus. Le traçage, mis en œuvre dans le canton depuis le 11 mai dernier a permis d’isoler 31 personnes et de mettre en quarantaine 47 personnes ayant eu des contacts étroits avec une personne infectée. Actuellement, 6 personnes sont en quarantaine. Le canton compte 1164 cas avérés depuis le début de l’épidémie.

16.04.2020 - Il n’y a pas que le Covid-19, veillez à votre santé!

En lien avec le Covid-19, Médecins Fribourg (MFÄF) et les médecins de l’hôpital fribourgeois (HFR) observent une baisse des consultations aux Urgences et auprès des médecins traitants.  Ils recommandent à la population en proie à des soucis de santé ou aux personnes ayant des doutes concernant leur état général de prendre contact avec leur médecin.

En cette période de pandémie, Médecins Fribourg (MFÄF) et les médecins de l’HFR observent une baisse significative des consultations aux Urgences sur les sites de l’HFR et dans les cabinets des médecins traitants. Ne pas consulter en cas de problème de santé par crainte du Covid-19 fait courir un risque important à la population.

Devant cette situation préoccupante, MFÄF et les médecins de l’HFR rappellent que les soins des urgences vitales sont assurés en tout temps à l’HFR et que les médecins traitants se tiennent également prêts pour toute prise en charge (visite à domicile, télémédecine, visite au cabinet).
Ils incitent les personnes à consulter aussitôt que possible, en cas de doute ou de souci.
La maladie Covid-19 peut se manifester sous de multiples formes et, par exemple, la différence entre les symptômes de la grippe et ceux du nouveau virus peut être compliquée à établir.
Les médecins appellent donc aux personnes en proie à des problèmes de santé de consulter sans attendre une éventuelle détérioration de leur état de santé.

Au cabinet, tout comme dans les services des urgences, les patients sont pris en charge rapidement et en toute sécurité – dans le respect des règles d’hygiène en lien avec l’épidémie de coronavirus.  Ainsi, le flux des patients covid-19 ou non-covid est régulé de manière séparée.

24.03.2020 - Transfert de la chirurgie mineure au Daler

Dans le cadre du plan d’action cantonal dans la lutte contre le coronavirus, la collaboration entre l’HFR et les cliniques privées de Fribourg s’organise. Depuis le 24 mars, les interventions mineures en chirurgie générale et en chirurgie orthopédiques sont effectuées à l’Hôpital Daler. Les chirurgiens de l’Hôpital fribourgeois renforcent les équipes de l’Hôpital Daler. La chirurgie d’urgence « lourde » reste à l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal.

Cette mesure permet de libérer des espaces à l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal et mobiliser des lits supplémentaires en vue de la prise en charge des patient covid 19.

24.03.2020 - Transfert de patients sur les sites périphériques

Dans le cadre du plan mis en place par l’organisation sanitaire du canton durant l’épidémie de coronavirus en Suisse, le site de l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal doit s’occuper en priorité des patients covid susceptibles d’aller aux soins intensifs et des patients nécessitant une prise en charge ne pouvant pas être assurée sur les sites périphériques.

Pour faire face à l’évolution rapide de la situation sanitaire attendue ces prochains jours, l’HFR doit augmenter le nombre de lits en médecine interne aiguë ainsi que la capacité du service de soins intensifs. Dans ce but, l’HFR a commencé à transférer ses patients ne nécessitant plus le plateau technique de l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal vers les sites périphériques. Cette mesure permet d’augmenter la capacité d’accueil du site de Fribourg pour les cas lourds atteints du covid-19 et de s’assurer un maximum de lits en soins intensifs.

Parallèlement, la prise en charge des patients nécessitant des soins aigus est toujours assurée sur les cinq sites.

20.03.2020 - Nouvelles mesures pour lutter contre le coronavirus

Le Conseil d’Etat estime qu’il est décisif d’avoir une approche harmonisée dans tout le pays pour la lutte contre le Coronavirus. Il utilise toute la marge de manœuvre laissée par le Conseil fédéral pour la concrétisation des mesures sur le plan cantonal. Pour faire face à la situation critique annoncée en matière de santé, l’organisation sanitaire du canton va adapter la prise en charge des patient-e-s selon un plan d’escalade en trois phases.

L’évolution de la situation sanitaire actuelle est telle que l’Organe de conduite sanitaire (OCS) et l’Organe cantonal de conduite (OCC) ont identifié, d’une part, la nécessité d’augmenter la capacité des soins intensifs à l’hôpital fribourgeois HFR et, d’autre part, la réorganisation de la prise en charge de l’ensemble des urgences et des accouchements en s’appuyant sur les capacités d’accueil des cliniques privées.

HFR, médecins installés, ambulances et personnel des cliniques travailleront ainsi de concert ces prochains mois pour prendre en charge les patient-e-s du canton de Fribourg, sous l’égide de l’Organe de conduite sanitaire (OCS).

Covid 19 : Renforcement de la collaboration cantonale en trois étapes :

Phase 1 : Dès le mardi 24 mars

  • La Permanence médicale de Fribourg (PMF), située à côté de la Clinique générale (Georges-Jordil 4, 1700 Fribourg), élargit ses horaires d’ouverture : 24h/24h au lieu de 9h-21h actuellement. Une couverture 24h/24 est en préparation. Une tente de triage est installée avec un à trois médecins : une filière covid-19 (symptômes grippaux) et une filière normale (cas non suspects).
  • Sites HFR Tafers et HFR Riaz : les urgences de ces sites sont renforcées par les médecins installés avec la création d’une filière covid-19. Horaires prévus : 9h-24h.
  • La chirurgie d’urgence mineure de l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal est transférée à l’Hôpital Daler. La chirurgie d’urgence lourde reste à l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal.

Phase 2 : Date à déterminer en fonction de l’évolution de la situation

  • Les prestations de la Clinique de gynécologie et d’obstétrique de l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal (Maternité) sont transférées à l’Hôpital Daler.

Phase 3 : Date à déterminer en fonction de l’évolution de la situation  

  • Les prestations de la Clinique de chirurgie générale et la Clinique de chirurgie orthopédique et traumatologie de l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal sont transférées à l’Hôpital Daler. Les chirurgiens de l’Hôpital fribourgeois (HFR) renforcent les équipes de l’Hôpital Daler.

Ces mesures visent à ddésengorger les urgences de l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal et soutenir les urgences des sites périphériques.  Elles permettent également de libérer des espaces à l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal et mobiliser des lits supplémentaires en vue de la prise en charge des patients lourds covid-19 (isolement, intubation).

Les cas légers ne nécessitant pas un traitement dans une unité de soins intensifs peuvent rester sur les sites périphériques.

19.03.2020 - Déprogrammation des admissions en réadaptation à l’HFR

Les mesures se poursuivent pour faire face à la pandémie de coronavirus et à l’augmentation massive du nombre de personnes infectées nécessitant une prise en charge médicale. Toujours dans le but de libérer des lits et du personnel, la décision suivante a été prise par la cellule de conduite médicale, jusqu’à nouvel avis :

Toutes les admissions électives en réadaptation sont suspendues avec effet immédiat. Tous les patients actuels dont le retour à domicile est possible sont renvoyés à la maison afin de libérer des lits de soins aigus. Les patients dont le retour n’est pas possible continuent d’être pris en charge sur les différents sites périphériques de l’HFR.

17.03.2020 - Les blocs opératoires de l’HFR Riaz et de l’HFR Tafers ferment dès le 19.03.2020

L’épidémie de coronavirus met les hôpitaux suisses face à une situation inédite, et le canton de Fribourg ne fait pas exception. L’hôpital fribourgeois (HFR) se trouve au cœur du dispositif et s’organise pour faire face à l’augmentation massive du nombre de personnes infectées nécessitant une prise en charge médicale.

Afin de libérer du personnel spécialisé et anticiper un possible manque d’effectifs, les mesures suivantes ont été prises :

Les blocs opératoires de l’HFR Riaz et de l’HFR Tafers ferment dès le jeudi 19 mars.  Après la suspension de l’activité chirurgicale non urgente et la fermeture partielle des blocs opératoires à l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal, les blocs opératoires de l’HFR Riaz et de l’HFR Tafers ferment également. Cette mesure permet de libérer du personnel spécialisé pour soutenir la prise en charge sur le site de Fribourg. Cette suspension des interventions permet également de réaffecter les lits de chirurgie à la médecine interne générale – augmentant ainsi les capacités de ce service sur les sites périphériques.

Les Urgences des sites de Riaz et Tafers seront ouvertes de 8h à 22h – durant les heures d’affluence et fermeront la nuit. Ces nouvelles heures d’ouverture entrent en vigueur dès le jeudi 19 mars. Le personnel travaillant normalement de nuit sera ainsi en mesure de prêter main-forte aux équipes de jour des Urgences sur ces deux sites.

Les patients peuvent en tout temps venir aux Urgences de l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal, ouvertes 24h/24.  A noter que les tentes destinées au triage rapide des cas de coronavirus sont désormais en activité aux Urgences de Fribourg.

13.03.2020 - Suspension des activités chirurgicales et médicales non indispensables

Toutes les activités chirurgicales et médicales électives non indispensables sont suspendues avec effet immédiat jusqu’à la fin du mois d’avril. Cette mesure vise à ralentir la diffusion de la contamination au sein de l’hôpital, mais aussi à renforcer les équipes dans les services qui en ont besoin. Les services respectifs de l’HFR se chargent de prévenir les patients concernés par cette mesure.

Mots clés