Contrôle et assainissement de l’environnement

Le percement d’un mur, des travaux de câblage ou la pose d’un faux plafond : autant de travaux indispensables au bon fonctionnement d’un hôpital. Mais, dans ce cadre particulier, des mesures spéciales s’imposent. La poussière soulevée lors de travaux peut en effet véhiculer des micro-organismes, par exemple des champignons potentiellement dangereux pour certains patients. Avant la mise en œuvre d’un chantier, l’UPCI en évalue les risques pour les patients et supervise les mesures prises pour les protéger : confiner la poussière sur le lieu du chantier grâce à un sas, augmenter la fréquence de nettoyage, etc.
De plus, l'UPCI réalise régulièrement des contrôles de la qualité microbiologique de l’eau, notamment pour dépister les légionnelles.Le percement d’un mur, des travaux de câblage ou la pose d’un faux plafond : autant de travaux indispensables au bon fonctionnement d’un hôpital. Mais, dans ce cadre particulier, des mesures spéciales s’imposent. La poussière soulevée lors de travaux peut en effet véhiculer des micro-organismes, par exemple des champignons potentiellement dangereux pour certains patients. Avant la mise en œuvre d’un chantier, l’UPCI en évalue les risques pour les patients et supervise les mesures prises pour les protéger : confiner la poussière sur le lieu du chantier grâce à un sas, augmenter la fréquence de nettoyage, etc.
De plus, l'UPCI réalise régulièrement des contrôles de la qualité microbiologique de l’eau, notamment pour dépister les légionnelles.