Notre stratégie

L’HFR évolue dans un environnement en perpétuelle mutation. La population vieillit, le nombre de personnes atteintes d’une maladie chronique augmente et les traitements sont de plus en plus effectués en ambulatoire plutôt qu’en stationnaire. La pénurie de spécialistes en médecine et dans les soins s’accentue. Les normes et directives deviennent en outre plus strictes, impliquant souvent des investissements importants. Alors que les dépenses restent élevées, les tarifs des prestations médicales stationnaires et ambulatoires sont en baisse. En d’autres termes, les recettes ne couvrent de loin plus les dépenses.

La compétition dans le domaine de la santé ne cesse de s’intensifier. L’HFR doit se positionner dans le paysage hospitalier suisse afin de maintenir son attractivité avec un profil de prestations clair et de créer une base financière saine.

En 2013, le Conseil d’administration a adopté une stratégie pour parvenir à un équilibre entre proximité des soins et centralisation des compétences spécialisées et des plateaux techniques lourds (projet « Stratego »). En parallèle, la souplesse de l’organisation et de l’infrastructure permettent d’améliorer l’efficience et de réaliser des économies sans compromettre la qualité et la sécurité des soins. En 2015, suite à une analyse approfondie, le déploiement de la stratégie a été affiné dans le cadre d’une nouvelle étape (projet « Polaris »). La même année, le Grand Conseil a approuvé le projet « Master en médecine humaine », développé conjointement avec l’Université de Fribourg. Par cet engagement, l’HFR renforce son rôle d’hôpital formateur. Les 40 premiers étudiants débuteront leurs études de master à l’Université de Fribourg et à l’HFR en septembre 2019.

La pression sur les coûts et la nécessité de renforcer son positionnement dans le paysage hospitalier suisse ont conduit l’HFR à adapter sa stratégie. Les travaux sont en cours, de plus amples détails sur la nouvelle stratégie sont attendus courant 2019.