Endocrinologie gynécologique

Troubles du cycle et des hormones

En règle générale, un cycle se fait à un intervalle compris entre 24 et 38 jours avec une moyenne de 28 jours. Les troubles du cycle chez la femme arrivent relativement fréquemment et peuvent se manifester au-travers d’une multitude de symptômes différents ; les principaux sont répertoriés ci-dessous, de manière non-exhaustive.

Dans tous les cas, nous vous proposons et recommandons une consultation en cas de troubles du cycle auprès de nos gynécologues spécialisés dans ce domaine. Ceci afin de pouvoir investiguer sur les causes du dysfonctionnement et vous proposer un suivi et un traitement adaptés. En effet, les dérèglements du cycle peuvent entraîner des conséquences néfastes d’un point de vue psychologique et/ou physique et peuvent affecter la qualité de vie.

 

Types de cycles

Cycle court

Définition

Règles trop fréquentes (< 24 jours)

Effets indésirables

  • Gêne et inconfort.
  • Manque de fer ou anémie.
  • Potentiellement diminution des chances de grossesse.

 

Cycle long

Définition

Règles à un intervalle trop long (> 38 jours), pouvant être de plusieurs mois 

Effets indésirables

  • Stress (doute de grossesse, ignorer quand elles vont débuter). 
  • Conséquences à long terme sur les os (diminution de la masse osseuse).
  • Diminution des chances de grossesse puisque l’ovulation se fait plus rarement.
  • Pilosité excessive possible (corps, jambes, bras, pli de l’aine, visage, poitrine, autour du nombril ou sur le ventre ou le dos), acné ou chute des cheveux (syndrome des ovaires polykystiques), parfois obésité et/ou des troubles métaboliques (sucre, cholestérol).
     
Règles abondantes ou de longue durée (plus de 8 jours)
Règles abondantes ou de longue durée (plus de 8 jours)

Définition

Changement de protections au moins une fois par heure, la formation de caillots, et règles pendant plus de huit jours.

Effets indésirables

  • Manque de fer ou anémie
  • Fatigue
  • Peur et stress parce que les vêtements peuvent être tachés de sang
  • Troubles du sommeil (peur que la protection ne suffise pas)
     
Saignements en-dehors de règles
Saignements en-dehors de règles

Définition

Il s’agit de petits saignements ou spottings (pertes de vieux sang, brunes ou noires), sans rapport avec les règles. Cela peut arriver lors de l’ovulation (en général jour 14, au milieu du cycle), dans l’intervalle entre la fin des règles et l’ovulation (entre le 8ème-9ème et le 12ème jour du cycle) ou dans la deuxième phase du cycle (après l’ovulation, souvent quelques jours avant la survenue des règles).

Effets indésirables

  • Gêne d’avoir tout le temps des petits saignements imprévus.
  • Souvent effet négatif sur la fertilité.
  • Souci qu’il se cache une maladie derrière ces symptômes.
Absence de règles
Absence de règles

Définition

  • Pas des premières règles dans la vie (apparition des premières règles au plus tard au 16e anniversaire).
  • Ne plus avoir les règles pendant six mois (ou plus).

Première investigation : exclusion de grossesse, par un test sanguin de préférence (fiabilité).

Effets indésirables 

  • En cas de non grossesse : maladies à long terme suite au manque chronique d’hormones féminines.
Règles douloureuses (douleurs abdominales basses chroniques)
Règles douloureuses (douleurs abdominales basses chroniques)

Définition

  • Peut arriver au début des premières règles ou plus tard, à l’âge adulte.
  • Peut révéler différentes pathologies p. ex. endométriose). 

Effets indésirables

  • Empêchement de participer aux activités de la vie courante.
  • Qualité de vie souvent fortement diminuée.
  • Souvent progression de la maladie sous-jacente.
  • Souvent également impact négatif sur la fertilité.
Troubles du cycle à cause de dérèglements hormonaux
Troubles du cycle à cause de dérèglements hormonaux

Causes

  • Peut être dû à une activité excessive des hormones masculines
  • Mais pas seulement les hormones masculines causent des troubles du cycle, il y a plein d’autres hormones qui peuvent aussi causer des troubles du cycle.

Effets indésirables en cas d’activité excessive des hormones masculines

  • Pilosité excessive sur le corps et le visage, acné ou chute des cheveux, avec parfois une combinaison de plusieurs de ces troubles.
  • Troubles psychologiques.
  • Souvent lors de cycles trop longs
  • Cause possible : syndrome des ovaires polykystiques, ou autres
     
Troubles dans la deuxième phase du cycle : syndrome prémenstruel
Troubles dans la deuxième phase du cycle : syndrome prémenstruel

Définition

  • Le syndrome prémenstruel se déroule durant la deuxième phase du cycle, soit après l’ovulation.
  • Les symptômes qui accompagnent ce trouble sont heureusement en général (très) légers et ne nécessitent pas de traitement. Environ 8% des femmes ont des symptômes qui affectent de manière significative la qualité de vie, pour une période pouvant aller à 2 semaines. Enfin, 2% des femmes souffrent de symptômes très sévères.
  • En cas de cycle de 4 semaines, la femme concernée souffre quasiment la moitié du temps. Si son cycle est court (3 semaines), elle se sentira mieux après la survenue des règles, mais seulement pendant environ 1 semaine, puis les symptômes s’installeront à nouveau durant 2 semaines.
     

Symptômes du syndrome prémenstruel :

  • irritabilité
  • colère
  • instabilité affective
  • anxiété
  • état dépressif
  • difficulté de concentration
  • manque d’énergie
  • ballonnements
  • douleurs et tensions au niveau des seins
  • autres inconforts
Nous contacter
Secrétariat procréation médicalement assistée (PMA), endocrinologie et ménopause
czn@u-se.puhc.rf-h@amp
Lu - Ve : 08h30 - 11h30 / 13h30 - 16h30
Nos responsables